Caroline Désir: "On doit réfléchir à la façon dont on réparera les dégâts de la crise"

À quelques jours des vacances de Noël, Caroline Désir revient sur un début d’année plutôt chahuté. La ministre prévient : pour résorber les retards, il faudra des moyens en plus. Et elle lance la réforme de l’intégration des élèves à besoins spécifiques.

“Je suis avant tout très reconnaissante vis-à-vis du corps enseignant pour avoir tenu le coup”, confie Caroline Désir.
“Je suis avant tout très reconnaissante vis-à-vis du corps enseignant pour avoir tenu le coup”, confie Caroline Désir. ©Jean Luc Flemal
À quelques jours des vacances de Noël, la ministre de l’Éducation, Caroline Désir (PS), fait le point sur quelques gros chantiers qui, pandémie ou pas, suivent leur cours. Parmi ceux-là, la réforme du mécanisme d’intégration...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité