Adopter un chien, avec le confinement, est devenu tendance: "Les éleveurs sont débordés, mais attention, il ne faut pas prendre un chien pour de mauvaises raisons"

Depuis le premier confinement, le nombre de Belges qui en achète ou en adopte un a fortement augmenté.

Adopter un chien, avec le confinement, est devenu tendance: "Les éleveurs sont débordés, mais attention, il ne faut pas prendre un chien pour de mauvaises raisons"
©D.R.
Y aurait-il un lien entre la crise sanitaire que nous traversons – et les deux confinements y afférents – et le nombre d’adoptions de chiens dans notre pays ? Oui, si l’on en croit les chiffres d’enregistrements du SPW Bien-être animal qui, après une baisse début 2020 (par rapport à la même période de 2019) remontent en flèche...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité