Les refuges animaliers craignent une vague d’abandons avec la fin du télétravail: “Le retour au bureau va faire mal”

Les refuges animaliers craignent une vague d’abandons avec la fin du télétravail.

Comme chaque été, le refuge Veeweyde constate une hausse des abandons. Les vacances ne sont pas synonyme de repos pour les employés du refuge pour chiens et chats Veeweyde, situé à Anderlecht. Comme chaque été, c’est le rush à cause des nombreuses personnes qui décident d’abandonner leur animal de compagnie afin de pouvoir partir tranquillement en vacances.Les gros chiens sont les plus abandonnés.
©© Bauweraerts D
Chaque année avant les vacances d’été, les refuges animaliers craignent une recrudescence d’abandons effectués par des propriétaires peu scrupuleux qui n’hésitent pas à se débarrasser de leur animal de compagnie...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité