Google bannit les “sugar daddies”de ses applications : la justice belge veut réformer le Code pénal sexuel

Ils sont vieux, riches et, via des sites de rencontre, paient des jeunes femmes en manque d’argent pour des "services".

Ponciau Sébastien
Google bannit les “sugar daddies”de ses applications : la justice belge veut réformer le Code pénal sexuel
©Montage
Cela fait de nombreuses années que les "sugar daddies" et les "sugar babies" envahissent le Net par le biais de sites de rencontre. D’un côté, on retrouve généralement un homme d’un certain âge, au portefeuille...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité