Vous avez toujours rêvé d’être parrain ou marraine ? Parrainez un animal de ferme !

Animaux en Péril propose une formule permettant de parrainer un cochon, un âne ou encore une vache ou un mouton.

Agriculture - élevage
©Jean-Luc Flémal

Vous avez toujours rêvé d’être parrain ou marraine, mais vous n’avez pas eu la chance d’être choisi pour exercer cette fonction hautement gratifiante ? Pas de problème, vous pouvez devenir parrain ou marraine d’un animal recueilli par un refuge ! Selon l’association choisie, cela ne vous coûtera qu’une petite quinzaine d’euros par mois (en grande partie déductible fiscalement) et cela vous permettra de venir en aide durablement à votre filleul et à son sanctuaire.

Chez Animaux en Péril, vous pourrez par exemple développer un lien particulier avec Pitou l’ânesse, Alabama le cochon, Josiane la chèvre ou Rocky le bœuf, autant d’animaux abandonnés ou maltraités sauvés par l’association.

Parrainer un animal est très simple : il suffit de verser la somme mensuelle de 13 euros. Le prix est le même pour toutes les espèces présentes au refuge (ânes, moutons, chevaux, cochons, etc.) Le parrainage prend fin quand l’animal est adopté ou à son décès. En échange, vous recevrez régulièrement des nouvelles de votre filleul, votre nom sera lié au sien sur le site du refuge et vous serez invité à une fête annuelle réservée aux parrains et marraines durant laquelle vous pourrez passer du temps avec l’élu(e) de votre cœur. Une fois par an, les parrains et marraines reçoivent un diplôme signé par le président du refuge qui officialise leur relation avec l’animal de leur choix.

Pour des refuges comme Animaux en Péril, les parrainages sont vitaux. "Ils représentent un quart de nos rentrées financières, soit plus de 200 000 euros par an. C'est une forme de don incontournable qui permet de fidéliser les donateurs et de ce fait d'établir des prévisions budgétaires", explique Jean-Marc Montegnies, président du refuge.

La formule rencontre un grand succès. Certains animaux particulièrement attachants comme Pitou l'ânesse comptent plusieurs dizaines de parrainages. "Pitou, c'est la médaille d'or du parrainage. Elle est super-jolie et sympa et est un peu devenue la mascotte. De manière générale, les ânes ont beaucoup de succès. Avec les années, on constate aussi que les animaux de ferme comme les vaches et les cochons rencontrent eux aussi de plus en plus de succès", précise Jean-Marc Montegnies.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be