Le "syndrome du coeur brisé", quand le chagrin tue : "Ce n'est pas quelque chose d'exceptionnel"

Avoir le cœur brisé peut-il tuer ? Peut-on vraiment mourir de chagrin ? Réponse avec Bernard Rimé, professeur émérite de psychologie à UCLouvain et Emmanuelle Zech, docteure en psychologie, professeure ordinaire et doyenne de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education à l’UCLouvain.

Aurélie Demesse
Le "syndrome du coeur brisé", quand le chagrin tue : "Ce n'est pas quelque chose d'exceptionnel"
©Shutterstock
On apprenait la triste nouvelle ce vendredi : Joe Garcia, le mari d'une enseignante tuée lors de la fusillade d'Uvalde, est ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...