Roberto D’Orazio, "la gueule et l’accent" des forges de Clabecq: "C’est le PS qui dirige la FGTB" (VIDEO)

Rencontre avec Roberto D’Orazio, l’ex-bouillonnant leader syndical.

Sébastien Ponciau
Roberto D'Orazio : une gueule, un accent truculent, des "r" qui roulent, une rondeur qui contrastait avec la virulence de ses propos. Durant des années, il a monopolisé les médias à coups de punchlines, jouant malicieusement avec eux : " J'ai annoncé qu'on organisait la 'Nuit infernale' à Bruxelles. Et qu'on...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité