23.000 personnes victimes d’esclavage moderne mais ces faits restent sous le radar: "Les victimes n’ont pas conscience qu'elles sont exploitées"

Le gouvernement fédéral lance un point de contact central pour aider les victimes de trafic d’êtres humains et démanteler les réseaux criminels.

A. F.
23.000 personnes victimes d’esclavage moderne mais ces faits restent sous le radar: "Les victimes n’ont pas conscience qu'elles sont exploitées"
©BAUWERAERTS DIDIER
Dans le cadre de la lutte contre la traite et le trafic des êtres humains, le gouvernement fédéral a mis en place un point de contact central ce lundi. Sur le site internet ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité