Bon à savoir: oui, des médecins prodiguent parfois des soins gratuitement

Face à des patients dans le besoin, un certain nombre de médecins n'hésitent pas à prodiguer des soins gratuitement.

Bon à savoir: oui, des médecins prodiguent parfois des soins gratuitement
©Shutterstock

Une enquête a été menée par le Journal du médecin et le Journal du pharmacien auprès des médecins sur leurs attitudes face à des patients en situation de pauvreté. Si elle s’est déroulée au mois de mai dernier alors que la crise de l’énergie débutait à peine, elle permet toutefois de tirer des enseignements intéressants.

On apprend notamment que lors des consultations, presque tous les médecins tiennent compte de la situation financière du patient en situation de pauvreté. "Les médecins associent la pauvreté avant tout à des problèmes financiers, expliquent les auteurs de l'enquête. Ils recherchent des solutions systémiques, des mesures qui améliorent l'accès aux soins. Concrètement, ils sont, par exemple, favorables à l'extension de la réglementation du tiers payant aux spécialistes et autres prestataires de soins, à la suppression ou à la différenciation des tickets modérateurs payés par les patients, etc".

Les médecins font également des efforts supplémentaires et il leur arrive d’orienter les patients en situation de pauvreté vers le CPAS ou un service social. Deux médecins sur cinq disent qu’ils travaillent "toujours ou souvent" gratuitement pour des patients dans le besoin. Un peu plus de la moitié le font "parfois" ou "rarement". Le report de paiement est possible pour un médecin sur cinq et deux sur cinq proposent un plan d’échelonnement.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be