Les centres PMS donnent l’alerte : “Une véritable bombe à retardement”

Un collectif de directions a lancé un message fort, ce jeudi. Pour un renforcement structurel de ses équipes dans les écoles, face aux situations de crise qui s’intensifient.

Monique Baus
 La santé mentale des jeunes ne fait plus la une, mais les séquelles de la pandémie sont toujours présentes.Et le personnel des centres PMS encaisse.
Les jeunes vont mal. Et le personnel des centres PMS encaisse. ©Alexander Raths – stock.adobe.com
“Dans les écoles, nous sommes aux prises avec la prostitution, les abus sexuels, la violence familiale, le harcèlement, les problèmes de santé mentale, les tentatives de suicide, le décrochage scolaire,… La liste est longue. Ces situations...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité