La pandémie de Covid-19 a fortement impacté le bien-être des jeunes européens, selon l'OCDE

La pandémie de Covid-19 a fortement impacté la vie de chacun, mais surtout le bien-être physique et mental des jeunes en Europe.

Une étude de l'OCDE.
Une étude de l'OCDE. ©Shutterstock

Les symptômes de la dépression ont fortement augmenté, selon un rapport de l'Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE) publié mercredi.

En 2021, par exemple, l'espérance de vie dans l'Union européenne a diminué d'un an. Il s'agit de la plus forte baisse enregistrée dans la plupart des pays de l'UE depuis la Seconde Guerre mondiale, selon l'OCDE.

Fin octobre, plus d'un million de décès dus au Covid-19 dans les 27 pays membres de l'UE ont été signalés, ajoute l'organisation, qui juge ce chiffre sous-estimé. Plus de 90% des décès sont survenus chez des personnes de plus de 60 ans.

Dans son rapport, l'OCDE souligne les graves conséquences de la pandémie sur le bien-être mental et physique de millions de jeunes européens. En effet, leurs activités sociales et leur éducation ont été perturbées par les mesures sanitaires, affirment les chercheurs. Dans plusieurs pays européens, dont la Belgique, la France, la Suède et la Norvège, le nombre de symptômes de dépression observé chez les jeunes a doublé pendant la pandémie.

Les chercheurs ont également noté une baisse de l'activité physique chez de nombreux enfants et jeunes ainsi qu'une détérioration de leurs habitudes alimentaires. Cela indique donc une augmentation du surpoids et de l'obésité chez les plus jeunes, a conclu l'OCDE.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be