Mobilité douce : un moteur, sinon rien !

Bosch reste une référence incontournable parmi les grandes marques de motorisation de vélos électriques. Avec la deuxième génération de sa gamme Line CX, elle conforte son avance dans ce domaine qui est un point central de tout vélo électrique.

Eric Guidicelli
Mobilité douce : un moteur, sinon rien !

Si on compare un vélo électrique à un être humain alors son cœur est son moteur. C’est dans cet état d’esprit que nous avons testé le dernier moteur du géant européen Bosch. Vous le savez, si bon nombre de bicyclettes sont équipées de moteurs provenant d’Asie, la marque allemande aux multiples facettes est une référence en la matière. Les moteurs Bosch ont toujours été à la pointe de la technologie. C’est encore le cas avec la deuxième génération des moteurs CX.

Ce test nous a été proposé sur un VTAE Enduro. Nous ne citerons pas la marque, ce n’est pas l’objet de l’article et cela nous donnera l’occasion de revenir avec un test du vélo.

Revenons à notre moteur et à cette technologie que propose le CX. Un moteur qui développe 85Nm de couple et surtout qui est d’une réactivité sans faille. L’exemple de sa puissance se trouve notamment lors d’un pédalage à faible puissance et d’une accélération soudaine. Aucun laps de temps entre les deux moments, le vélo réagit directement, le moteur déploie toute sa capacité et donne tout ce qu’il a. C’est un pur moment de bonheur que de pouvoir accélérer quelle que soit la pente que l’on affronte. Le mode e-MTB est une nouveauté qui représente parfaitement l’idée que l’on peut se faire de passer partout sans forcer tout en ménageant la mécanique.

Mobilité douce : un moteur, sinon rien !

Après un virage, il y a soudainement une grosse montée. Pas de problème avec ce mode spécial, le moteur vous offre de la puissance en suffisance pour ne pas avoir à sortir de gros muscles. Comme le dit le fabriquant allemand dans un esprit flow, smooth et avec la traduction française en "douceur". Que c’est agréable.

Avec un moteur qui représente la deuxième génération des modèles CX, le constructeur parle aussi de système intelligent. De notre côté, nous pouvons parler de système très convivial pour la prise en main. Dès l’allumage du display portatif (le petit écran) tout est fait pour aider l’utilisateur. La connexion avec une application sur smartphone permet aussi de rapporter toutes les données des parcours et les intensités déployées.

Dans la forêt de Soignes ou dans les Ardennes, le vélo ne nous a jamais fait défaut. Il faut dire qu’entre les facilités d’utilisation et le poids de ce moteur, rien n’est dérangeant. Le CX ne pèse que 2,9 kg en plus du poids du vélo. À cela, vient s’ajouter le poids d’une batterie. On sort avec des engins qui, tout équipés, pèsent autour de 20 kg. Bel exploit qui se ressent dès les premiers coups de pédales et conforte chez les passionnés de vélo électrique l’idée que le VTAE est confortable dans les montées et prend des allures de vélo "musculaire" de descente qui peut aussi faire de grands sauts sur de belles bosses. Le tout avec une technologie embarquée de haut vol.

Que demander de plus ?

Mobilité douce : un moteur, sinon rien !

De la technologie qui fait du bien

C’est la aussi une révolution dans le monde des VAE. La firme allemande a réussi à mettre en place une solution qui connecte parfaitement le smartphone à son vélo. Dans cette configuration, on parle de vélo électrique de ville. Cowboy, notre fleuron belge, est plutôt bon dans le domaine avec une application très efficiente. Avec le Smartphone Grip, on est un niveau au dessus. Imaginez : vous enlevez votre écran de contrôle de VAE et vous venez installer une solution qui est pilotée par le téléphone. Petite astuce supplémentaire : pendant que vous utilisez votre smartphone comme écran de contrôle, il se recharge. Bosch a développé un système qui se contrôle sur la poignée gauche du guidon. Il vous donne toutes les informations nécessaires, le tout connecté soit avec le display original du fabricant ou avec ce fameux Smartphone Grip. L’application E-flow de la firme allemande est sans aucun doute un produit qui en 2023 est à la pointe des demandes qu’expriment les utilisateurs : simple, informatif et efficace. On est dans la parfaite intégration de l’objet que l’on ne quitte jamais, le téléphone et le vélo télémétrique qui commence lui aussi à l’être.

Le monde de demain est déjà là. Tout s’imbrique pour optimiser le confort de l’utilisateur avec simplement un système intégrer. Plus besoin de mettre son téléphone dans sa poche en étant connecté à l’écran de son vélo. C’est enfin du tout en un, un smartphone qui sert de tour de contrôle pour son vélo.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be