Près de 17 % des travailleurs ont aussi demandé à changer de service.

Si votre supérieur vous tape sur les nerfs au point d’avoir envie de changer de boulot, vous n’êtes visiblement pas un cas isolé. Selon une enquête menée par StepStone, quatre Belges sur dix ont déjà démissionné à cause de mauvais rapports avec leur manager.

Certes, le salaire et une description claire de la fonction restent des facteurs déterminants pour un employé, mais les rapports entretenus avec le ou la manager sont visiblement tout aussi importants. Et si 40 % des employés ont déjà quitté leur job suite à de mauvaises relations avec leur chef, 17 % ont aussi demandé à changer d’équipe au sein de leur entreprise.

Au total, ce sont donc près de 60 % des employés qui indiquent avoir souffert de mauvais rapports professionnels avec leur hiérarchie.

StepStone s’est aussi penché sur les actions que peuvent entreprendre les managers pour améliorer les relations de travail. Ce qu’attendent avant tout les employés, c’est un feedback de leur manager (58 %), mais aussi une description claire de l’emploi (55 %) ainsi que des entretiens réguliers avec leur manager (50 %).

"Nous savons qu’il est important de donner des feedbacks aux employés, mais il faut aller plus loin : un bon manager doit aussi demander aux membres de son équipe de l’évaluer et, bien sûr, écouter ces retours et adapter son comportement en fonction, indique Virginie Nazon, directrice marketing de StepStone. L’importance d’une atmosphère de travail ouverte et constructive ne doit pas être sous-estimée. Il est plus agréable de travailler dans un tel environnement et, ne l’oublions pas, cela augmente aussi considérablement la productivité."

Enfin, l’enquête révèle aussi que 34 % des candidats belges ont refusé de travailler pour une entreprise à cause de son recruteur.

La principale raison citée était un accueil non professionnel et un comportement irrespectueux en général (17 %) tandis que des questions illégales (9 %), comme l’âge et la question de savoir si le candidat a l’intention d’avoir des enfants, occupaient aussi une place importante.