Société C’est ce que révèle une enquête mondiale diligentée par l’institut Vias.

Ceux qui sont déjà partis en voyage à Bogota, ville la plus embouteillée du monde, ou dans certaines grandes agglomérations asiatiques ne le savent que trop bien : la circulation y est très compliquée. Au point de parfois regretter les embouteillages bruxellois, certes bien irritants, mais ô combien plus sécurisants.

Pourtant, une nouvelle étude révèle que la situation n’est pas franchement meilleure chez nous, sur le plan de la sécurité routière. En 2015, l’institut Vias avait lancé le projet Esra, dont l’objectif était de comparer la situation en matière de sécurité routière aux échelles européenne et mondiale afin, ensuite, de fournir aux décideurs les clefs pour adopter des politiques ciblées en matière de sécurité routière. Une actualisation de cette étude vient d’être opérée et ses résultats seront présentés ce mardi devant les représentants des différentes agences de sécurité routières européennes et mondiales.

(...)