Ambiance de crise dans les transports publics

I.B. et B.F. Publié le - Mis à jour le

Société

La Région wallonne propose 10.000 F brut par an aux chauffeurs de bus

NAMUR Une nouvelle réunion de crise a débuté mercredi soir à Namur, réunissant les syndicats des chauffeurs de bus en grève et la direction des Tec. Une réunion au Met, les chauffeurs de bus préférant éviter les locaux de la SRWT (Société régionale wallonne du Transport). Ambiance

Vers 20 h 40, les parties en présence se séparaient après être tombées d'accord sur deux textes. Le premier finalisait la convention 99-2000; le second n'était autre que le protocole d'accord accordant aux chauffeurs une prime brute annuelle de 10.000 F, prime récurrente. Restait encore aux syndicats à obtenir l'accord de leurs bases respectives. Les textes devaient être présentés aux affiliés ce matin et, en cas d'accord, la signature définitive n'interviendrait que vers 16 h. Quand au préavis de grève, il n'était pas levé et nul ne pouvait prédire quelle allait être aujourd'hui la situation sur le front des bus.

Mercredi, le gouvernement wallon avait `demandé aux travailleurs des Tec de reprendre le travail sans délai, dans le cadre du respect des droits des usagers et pour préparer l'avenir des transports en commun.´ Devant cette proposition, les Tec Namur-Luxembourg ont décidé de suspendre leur mouvement, mais, dans d'autres régions, le blocage restait évident.Mercredi matin, une délégation de grévistes de La Louvière s'est rendue à Mons pour bloquer la ville. Les chauffeurs du Tec liégeois ont bloqué les bâtiments de la fédération socialiste et les quartiers où habitaient le ministre des Finances Didier Reynders (Liège), la ministre fédérale de l'Emploi Laurette Onkelinx (Seraing) et le ministre wallon des Travaux, Michel Daerden (Ans). Ils ont également rendu visite à Huy au député permanent liégeois Georges Pire. Une délégation de chauffeurs a été reçue à l'hôtel de ville de Huy, par Anne-Marie Lizin. `Ces gens sont trop maltraités par leur direction´, a déclaré Mme Lizin, convaincue. Reynders l'a moins été: tout en affirmant comprendre l'attitude des chauffeurs, il a dénoncé la mise en danger de ses voisins. Les chauffeurs liégeois avaient retiré les cartes électroniques permettant de démarrer les bus, empêchant le passage éventuel de véhicules de secours.

A Charleroi, les chauffeurs sont descendus dans les rues, bloquant, vers 10 h, le carrefour des Jésuites à la rue de l'Ecluse. Environ 250 personnes ont manifesté à pied.Les conducteurs des dépôts des Tec de Tournai et de Mouscron ont décidé à l'unanimité de poursuivre leur mouvement de grève jusque dimanche soir. A 8 h mercredi, les conducteurs déambulaient à pied sur les boulevards périphériques et perturbaient sérieusement la circulation autour de Tournai.La SRWT a par ailleurs confirmé que les usagers seraient indemnisés financièrement. Mais les modalités ne seront décidées qu'après la grève.

Gratuité pour les plus de 65 ans, aussi en Flandre

Mercredi, le gouvernement wallon a par ailleurs confirmé qu'il offrait, à partir de 2001, la gratuité totale sur le transport en commun wallon pour les usagers de plus 65 ans. Une mesure identique a été prise par la Région flamande. Cette gratuité sera réciproque. En clair, un Wallon de plus de 65 ans pourra circuler gratuitement sur les bus et les trams flamands. Et un Flamand de plus de 65 ans pourra prendre le bus gratuitement à La Roche ou à Durbuy. Et à Bruxelles? La Stib étudie toujours la question. `Nous irons ensemble, Wallons et Flamands, voir nos collègues bruxellois pour leur demander s'ils peuvent souscrire rapidement à la gratuité pour les plus de 65 ans dans les transports en commun bruxellois´, a déclaré Jean-Claude Van Cauwenberghe. Rappelons ici que la SNCB a déjà développé des formules (trajet aller-retour à un prix forfaitaire de 100 F) pour les plus de 65 ans, dans certaines conditions.

I.B. et B.F.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Des discussions autour de l’argent sont inévitables ce week-end. Cela met des tensions dans le couple.

Taureau

Généreux, vous avez envie de faire plaisir à tout le monde. Il vous faudra tout de même faire un choix.

Gémeaux

Vous tenez compte des désirs, des envies de votre partenaire, quitte à faire quelques concessions.

Cancer

Ne précipitez pas les choses. Une décision nécessite davantage de réflexion et surtout de préparation.

Lion

Vous avez un caractère très lunatique ce week-end. Cela commence à agacer votre entourage.

Vierge

Vous évoluez dans une certaine euphorie professionnelle. Vous vous projetez déjà très loin dans l’avenir.

Balance

Vous réunissez vos proches. Vous revoyez certaines personnes après un long moment sans nouvelles.

Scorpion

Vous avez beaucoup de mal à retrouver votre motivation. C’est votre univers professionnel qui est le plus affecté.

Sagittaire

L’ambiance familiale est au beau fixe. Vous mettez à profit ces moments de complicité pour aborder des sujets plus délicats.

Capricorne

Vous êtes prêt à faire un pas vers une personne envers laquelle vous êtes en froid depuis un bon moment déjà.

Verseau

Votre situation professionnelle est un peu compliquée en ce moment. Vous réfléchissez à d’autres pistes.

Poissons

Vous renforcez votre union amoureuse en déclarant vos sentiments à votre moitié.

Notre sélection d'annonces