Une grand-mère habitant à New York a, juste après avoir reçu la seconde dose du vaccin contre la coronavirus, reçu l'ordonnance dont elle rêvait et où il était simplement écrit qu'elle avait désormais le droit d'"embrasser sa petite-fille" de la part de son médecin, comme le rapporte le média américain CNN.

Pour faire la surprise, la petite-fille d'Evelyn Shaw avait tout arrangé avec le médecin de sa grand-mère à qui elle a demandé de sceller l'ordonnance dans une enveloppe pour qu'elle l'ouvre plus tard. N'ayant plus reçu quelqu'un chez elle depuis plus d'un an, les visites se faisant à la fenêtre, la grand-mère était toute heureuse de lire l'ordonnance de son médecin délivrée par sa petite fille en personne

"J'étais coincé dans le Covidland et avoir cette prescription de mon médecin m'a donné le courage de la laisser entrer", a déclaré Shaw à CNN. "Nous étions là, debout dans mon appartement, à nous étreindre, à pleurer pour la première fois en un an, ce qui était une expérience hors du commun. Un vrai bonheur."

Sa petite-fille, Ateret Frank, qui est également vaccinée, était autant émue que sa grand-mère et a déclaré que c'était un moment dont elles se souviendront toujours.

La fille de Shaw, Jessica Shaw, a filmé l'étreinte entière et l'a publiée sur son compte Twitter.


Des dizaines d'histoires comme celles de Shaw ont commencé à circuler sur les sociaux depuis quelques jours. Google Trends a également rapporté que les recherches sur "Puis-je embrasser mes petits-enfants après le vaccin" ont augmenté de 3 400%.