Trente ouvriers ont reçu, jeudi soir, leur C4. Pas de panique! Tout sera régularisé dès lundi

WAVRE Le personnel ouvrier de l'Aqualibi en est resté complètement baba. Jeudi soir, une trentaine d'entre eux a, en effet, reçu leur C 4. On n'était pourtant pas le premier avril, mais cette lettre de licenciement était tout simplement une erreur due en quelque sorte à un excès de zèle. Vendredi, la procédure a été suspendue pour que la situation soit normalisée dès lundi. Le personnel pourra donc passer un week-end tranquille.

La nouvelle a, en tout cas, causé un sérieux émoi parmi le personnel. C'est que, à quelques jours où Walibi doit annoncer pour 1,2 milliard de nouveaux investissements dans le parc d'attractions wavrien (DH du jeudi 28 décembre 2000), on comprenait mal pourquoi se délester ainsi d'un si grand nombre de personnes. On imagine aussi aisément que le personnel a dû passer une bien mauvaise soirée

Vendredi, alors que l'information commençait à se répandre dans la ville, le personnel se refusait cependant à tout commentaire et nous renvoyait vers la direction où Dominique Fallon, responsable du marketing de Walibi, et Barry Thigpen, vice-président européen du service marketing, tenaient alors à nous préciser qu'il s'agissait là malheureusement d'une bien regrettable et malencontreuse erreur.

`Il faut savoir qu'à partir du mois de février, les heures de fermeture de l'Aqualibi seront ramenées les mercredis et jeudis à 21 h, au lieu de 23 h comme c'est le cas les vendredis, samedis et dimanches, ainsi que pendant les congés´, nous commentent-ils. `Il faudra donc à ce moment-là réorganiser les prestations du personnel. Une opération tout à fait classique qui a pris une tournure non désirée puisqu'un membre du personnel - nous travaillons actuellement en équipes réduites - a pensé qu'il était préférable de licencier tout le monde pour relancer de nouveaux contrats.´

Et d'ajouter: `Nous avons été les premiers surpris lorsque nous avons appris l'information jeudi soir. Vous n'êtes pas sans savoir, puisque vous avez déjà révélé ce que nous comptons dire ce vendredi 12 janvier, à savoir que nous allons réaliser des sérieux investissements. Ces derniers vont bien évidemment nécessiter l'engagement de nombreuses personnes. Dans ces circonstances, ce n'est donc nullement le moment d'en licencier à l'Aqualibi! Que l'on se rassure donc. Nous allons normaliser la situation. Ce sera fait dès lundi.´