Société Devant tous les conseils, les habitudes familiales, les interdits, les régimes, on ne sait plus trop quoi manger… et c’est la cata.

"Aujourd’hui, il y a tellement de livres, de blogs et de méthodes qui expliquent combien de calories manger, quels aliments préférer, à quelle heure… Et pourtant, je n’ai jamais vu autant de personnes démunies dans mon cabinet, ne sachant plus que manger", décrit Gabriella Tamas, thérapeute alimentaire. Devant cette constatation, la spécialiste installée en France a eu envie d’écrire un livre "qui ne dirait pas quoi manger mais comment vivre son rapport à l’alimentation en autonomie". Dans Quand l’alimentation nous bouffe la vie, écrit avec la coach professionnelle Chine Lanzmann, Gabriella Tamas veut donner les clés pour "manger avec plaisir et sans se priver".

Ce qui n’est pas facile ! Selon l’OCDE, 51 % de la population belge est en surpoids… contre 70,1 % des Américains et seulement 24,7 % des Japonais.

Les situations stressantes, les émotions négatives, les pensées angoissantes font partie de la vie et compliquent bien notre rapport à "la bouffe".

Pour les deux praticiennes, la première action du mangeur en souffrance est de "démêler les fils de son histoire et de celle de sa famille" et comprendre ce qui l’attire ou le rend addict dans ce qu’il mange. (...)