À cause de la pandémie de coronavirus, l'aéroport bruxellois réduit encore les vols sur son site.

Brussels Airport s'attend d'ici la fin de cette semaine à ne plus accueillir que 5% des vols passagers prévus, tant à l'arrivée qu'au départ de Zaventem, indique une porte-parole de l'aéroport.

Vingt pour cent des vols de passagers prévus continuent de voler ce dimanche. Ils ne servent plus qu'à rapatrier les Belges depuis l'étranger ou à transporter les étrangers qui rentrent dans leur pays, explique la porte-parole Nathalie Pierard.

Nonante vols décolleront ou atterriront dimanche. Quatre-vingt pour cent des vols de passagers prévus ont donc été annulés. Le calcul ne prend pas en compte les vols cargo, qui se maintiennent entre 50 et 60 par jour à Zaventem.

Le nombre de passagers a par contre déjà baissé de 90%. "Beaucoup de vols vides partent pour ramener des Belges depuis l'étranger", explique Nathalie Pierard.

Le chômage temporaire des 1.100 employés de Brussels Airport durera environ quatre semaines, jusqu'à la fin des vacances de Pâques, ajoute la porte-parole. Septante pour cent d'entre eux sont au chômage temporaire. Les employés en charge des systèmes opérationnels, les pompiers, les employés chargés de l'inspection des pistes et d'autres services essentiels restent en poste.