Catherine Bloemen est âgée de 86 ans et peut être considérée comme étant la plus grande collectionneuse de peluches de Belgique.

L’appartement de Catherine Bloemen , 86 ans, employée de Delhaize, qui est situé à Molenbeek, contient plus de 20.000 sortes de peluches, figurines, etc. Une passion donc qui remonte à très longtemps: "J’ai commencé quand j’avais 21 ans. Alors, comptez hein… ça fait quelques années ! Je n’ai pas directement débuté ma collection par des nounours mais plutôt par des cloches. J’étais vraiment amoureuse d’une cloche en particulier que je voyais très souvent lors de ma jeunesse et de là, je me suis lancée dans cette collection. Par après, je suis tombée sous le charme des peluches et ça ne s’est jamais arrêté."

Cette collectionneuse hors-normes peut aussi compter sur l’appui de certaines personnes venant très souvent lui déposer tous ces jouets chez elle. "Comme je ne peux presque plus marcher ni sortir de chez moi, je n’achète plus de peluches moi-même. Vu que je ne peux plus me rendre aux différentes brocantes où je trouvais toujours mon bonheur, c’est plus facile pour moi de les recevoir. Des personnes viennent chez moi m’en apporter. Quand les gens n’en ont plus envie, je leur dis toujours qu’au lieu de jeter leurs peluches, il faut qu’ils me les apportent car je prends tout ! J’avais déjà mis une annonce pour ça dans différents journaux l’année passée et c’est ce que les gens font."

Vivant seule avec son chat , Catherine Bloemen considère vraiment toutes ses peluches comme ses enfants : "Ayant perdu mon mari et mon fils, tout ce qu’il me reste, ce sont mes nounours et mes cloches. Je n’ai plus rien d’autre sinon… "

Le nombre exact est presque impossible à déterminer tellement cet appartement en contient. "J’avais une fois commencé à compter mais je m’étais arrêtée car ça ne devenait plus possible. Je pense quand même que je dois en avoir plus de 20.000. J’aurai toujours de la place pour en recevoir donc pas de problème, on peut toujours m’en apporter".

Aucun favoritisme pour l’un ou l’autre nounours cependant : "Je les aime tous autant qu’ils sont car pour moi, ils sont tous les mêmes ! Lorsque je me rendais encore aux brocantes, je prenais toutes celles qui m’intéressaient. Je ne prends que les animaux par contre car les poupées, elles, ne m’intéressent pas."

Une passion qui coûte un certain temps à cette retraitée. "Une fois par semaine, je les nettoie, je les change de place mais attention, elles ne seront jamais installées au hasard dans mon appartement ! Celles qui fonctionnent avec des piles, je les mets toujours en avant comme ça, je peux encore les faire aller. Ensuite, j’ai tous les animaux de la jungle, ceux des dessins animés, etc."

Outre toutes ces peluches, Catherine Bloemen rassemble aussi sur toutes ses étagères et tables, tous les ouvre-bouteilles qu’elle a pu rencontrer dans sa vie. Une autre passion lui est venue en tête ces dernières années, celle de collectioner toutes les figurines présentes dans les oeufs des Kinder Surprises. Elle y prête une attention toute particulière en les alignant en rangées sur toutes les étagères qui composent son domicile.

Une collection qui n’est donc pas prête de prendre fin malgré l’espace qui commence à être assez restreint…