Des vétérinaires craignent de graves conséquences pour leur santé

Pascal est un vegan convaincu. Il est hors de question pour lui d’avaler la moindre protéine animale pour des raisons écologiques et philosophiques.

Ils sont de plus en plus nombreux dans cette situation mais ce qui caractérise Pascal, c’est qu’il refuse également de nourrir son chien avec de la viande, quitte à s’attirer les foudres de ses opposants, jugeant que priver un chien ou un chat de viande revient à aller contre leur nature profonde. "Les chiens domestiqués n’ont plus grand-chose de naturel. On les abrite, les nourrit, les soigne, dépendance affective en sus… Alors, vouloir à tout prix revenir au temps des chiens sauvages dés qu’on parle de régime végétalien…. Ce sont les nutriments qui sont importants, pas la nourriture".

Grâce à Internet et aux réseaux sociaux, l’engouement pour l’alimentation vegan, y compris pour les chiens et chats, a explosé au point qu’on peut parler d’un véritable effet de mode.

De nombreuses marques ont surfé sur la vague et proposent des croquettes garanties sans viande. On peut citer entre autres la marque Green Petfood, qui propose des "croquettes 100 % végétariennes, faibles en graisse pour les chiens peu actifs, pour maintenir le poids de forme, avec des nutriments essentiels issus de céréales (sans gluten) et de fibres végétales", mais aussi Veggie Dog dont les croquettes sont à base de pommes de terre, de petits bois et d’herbes…

Même la marque Royal Canin a mis sur le marché une gamme de produits végétariens censés favoriser la qualité de la peau et la beauté du pelage et favoriser la digestion.

Pourtant, ce régime alimentaire n’est pas sans conséquences pour la santé de l’animal et certains vétérinaires vont jusqu’à parler de maltraitance animale. Les risques de carences sont importants, notamment en vitamines, en fer et en acides aminés.

Outre les carences qui peuvent provoquer des problèmes de croissance, un régime végétarien diminue l’acidité de l’urine des carnivores et peut favoriser l’apparition de cristaux urinaires qui peuvent être responsables d’inflammation et d’infection de la vessie, ainsi que d’obstruction urinaire.

Ma. Be.