L’an dernier, entre les mois de juillet-août et septembre, une hausse de 7 % de la moyenne journalière du nombre d’accidents corporels sur la route a été constatée, tout comme une augmentation de 10 % des accidents impliquant un cycliste, et ce chiffre passe à 20 % s’agissant d’un accident impliquant un cycliste et une voiture.

Face à cette situation, l’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) lance une campagne de sensibilisation après avoir constaté que de nombreux cyclistes et piétons se sont déployés avec bonheur ces derniers mois et se déplacent au cœur d’une circulation relativement "allégée", mais que la donne va certainement changer en septembre en termes de densité de trafic, et pourrait surprendre plus d’un usager de la route, qu’il soit piéton, automobiliste, cycliste, motard, etc., avec le risque d’accident qui va de pair.

Pour ce faire, l’AWSR va miser sur certains visuels de panneaux de signalisation routière, présents aux endroits clés de Wallonie, pour sensibiliser à la présence accrue de cyclistes et piétons.

Une augmentation de 10 % des accidents impliquant un cycliste

En effet, les panneaux de signalisation nous informent sur les potentiels dangers de la route et sur la vulnérabilité de chacun.

S’ils font partie de notre quotidien, il nous arrive de ne plus y prêter l’attention requise. L’accroche de la campagne va se faire en ajoutant une sensibilité et une réalité humaines aux panneaux de signalisation vélo et piéton. Chaque panneau signale de vraies personnes. "Partageons mieux la route", c’est donc le message que l’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) soutient à l’occasion de la rentrée de septembre 2020. Cette communication sera déclinée à partir de ce lundi sous forme d’affiches de 2 m2 dans les grandes villes, et ce jusqu’au 7 septembre.