Remettre au lendemain ce qu’on pourrait faire le jour même ou encore là dans la minute… Un comportement qui est au mieux une mauvaise habitude, au pire un véritable calvaire pour celles et ceux qui ne parviennent pas à payer les factures, ou à remplir des papiers importants à temps, ou encore à prendre des rendez-vous pour sa santé… Cette attitude si humaine, c’est la procrastination, qui nous empêche aussi de faire du sport, le ménage et même certaines parties de notre travail qu’on aime le moins ! Le problème, c’est qu’elle s’accompagne d’un grand sentiment de culpabilité et mène à une charge mentale épuisante !

Alors que faire pour remettre la procrastination à… demain ? Certains coachs comme Michaël Ferrari insistent sur le fait d’établir des listes de choses à faire et de biffer chaque tâche une fois réalisée : cela permet de voir le chemin parcouru et de se valoriser. Mais parfois, rien n’y fait, on a beau écrire "payer les factures", rien ne se fait.

Pour certaines choses qui sont démotivantes car compliquées et donc toujours reportées, le coach conseille alors de découper la tâche en petites parties plus simple à comprendre pour notre cerveau récalcitrant et angoissé. En revenant à du concret, le cortex frontal, partie du cerveau responsable des prises de décisions et de la mémoire, peut agir plus facilement et au final, on va pouvoir accomplir cette tâche.

Mais si vous êtes plutôt instinctif et que les listes et les découpages ne fonctionnent pas, alors voici une "recette" quasi-miracle… Il suffit d’agir dans les 5 secondes. Une règle très simple développée par Mel Robbins, une écrivaine et une animatrice américaine et qui remporte un franc succès sur les réseaux !

En deçà de 5 secondes, le cerveau n’a pas le temps de prendre le dessus et de rationaliser pour nous protéger des choses inhabituelles ou que l’on n’aime pas ! Car c’est finalement lui qui nous pousse à procrastiner, à repousser à plus tard ce que l’on n’a pas envie de faire ! C’est notre meilleur allié mais parfois notre pire ennemi. Alors il suffit de "plonger" sans penser… Nous voilà en train de remplir cette paperasse qui attendait depuis des lustres ou de chausser nos baskets pour aller courir !