Société Un drame en Flandre vient encore d’illustrer comme il n’est pas facile de se séparer sans heurts.

Cette semaine, à Wijnegem, près d’Anvers, un policier a tué sa femme qui voulait le quitter et ses deux enfants avant de se suicider. Un drame qui illustre bien combien une rupture amoureuse est un moment délicat.

Dans les années 60, Michel Delpech chantait déjà "50 manières de quitter une fille".

L’avocat Elfri De Neve, qui a 36 ans d’expérience, les connaît tous : "Cela peut être une lettre sur la table alors que les armoires sont déjà vidées. Mais aussi un rendez-vous au restaurant, histoire de maîtriser ses émotions. Ou simplement à la maison autour d’une table : ‘Assied-toi, j’ai à te parler’. "

Il n’existe pas de méthode infaillible, bonne ou mauvaise, selon l’avocat.

(...)