Société Ducarme demande à l’Europe d’agir.

Outre les rappels réalisés suite au drame survenu aux Pays-Bas où des aliments contaminés à la listeria ont causé la mort de trois personnes, l’Afsca a effectué au total, depuis janvier 2019, pas moins de 23 rappels de produits potentiellement contaminés en Belgique.

Dans le cas des aliments vendus par la chaîne Aldi, c’est une entreprise néerlandaise de production qui était en cause. Notre agence fédérale de sécurité alimentaire a plutôt bien réagi en procédant rapidement aux retraits nécessaires sur le marché belge.

Mais pour le ministre compétent, Denis Ducarme (MR), il faut pouvoir agir plus vite encore à l’avenir. Il appelle l’Europe à trouver de nouveaux outils pour protéger la santé des consommateurs.

" L’Afsca a parfaitement rempli sa mission mais nous devons néanmoins pouvoir tirer un certain nombre d’enseignements et explorer des pistes permettant d’améliorer encore davantage les outils d’anticipation et de gestion de situations telles que celle à laquelle sont confrontés les Pays-Bas ", commente Denis Ducarme, qui préconise l’intégration des cas de suspicion de maladies alimentaires dans le RASFF, le système d’alerte européen qui signale les problèmes relatifs aux produits agroalimentaires aux États membres. "La technologie blockchain pourrait également offrir des opportunités supplémentaires en matière de traçabilité des aliments ", commente le ministre, qui préconise aussi une analyse approfondie des cas de listeria au niveau européen.