Société

Si affriolant qu'il soit, le soutien-gorge peut parfois mettre la santé des femmes en danger

BRUXELLES Si le port du soutien-gorge est vivement conseillé pour prévenir un relâchement de la poitrine, certains experts pointent du doigt les dangers potentiels que cette pièce de lingerie, si affriolante qu'elle soit, peut entraîner pour la santé des femmes. Certains vont même jusqu'à affirmer que le fait de porter un soutien inadapté à sa physionomie personnelle augmente considérablement les risques de cancer du sein.

C'est ce qu'affirmait, il y a trois ans déjà, une étude américaine: la pression durable exercée par le soutien sur la poitrine libérerait des substances toxiques favorisant la dégénérescence des cellules. «Une pression exercée quotidiennement au même endroit n'est pas recommandable. Mais de là à affirmer que porter un soutien-gorge peut provoquer un cancer, il y a une marge», a indiqué Luisa Marsé, de l'association Vivre comme avant, à nos confrères du Nieuwsblad.

S'il n'existe à ce jour aucune preuve scientifique sérieuse démontrant un lien entre le soutien-gorge et le cancer du sein, il est reconnu qu'un soutien inadapté entraîne généralement divers désagréments.

Mal de poitrine. A la demande de chercheurs anglais, cent femmes non ménopausées ont accepté de ne pas porter de soutien pendant trois mois. Au terme de l'expérience, elles affirmaient avoir connu, en moyenne, 7 % de journées moins douloureuses que lorsqu'elles en portent un. Conclusion des chercheurs: les douleurs de poitrine et les problèmes de santé qui en découlent augmentent quand les femmes portent un soutien. Ainsi, un soutien trop serré exerce une pression sur le diaphragme et peut causer des problèmes respiratoires.

Hypersensibilité des intestins. Le port d'un soutien-gorge peut également être à l'origine d'une hypersensibilité des intestins: il exerce une pression sur le diaphragme et compliquerait de la sorte le processus de digestion.

Lésions de la peau. Les petits crochets de fermeture du soutien, dans le dos, peuvent, s'ils sont trop serrés, causer des lésions de la peau.

Mauvaise circulation sanguine. Les soutiens-gorge spécialement conçus pour les sportives peuvent entraîner des problèmes de circulation sanguine, surtout quand l'élastique est trop serré.

Mal de dos. Enfin, un soutien trop serré peut provoquer mal de cou, de dos ou d'épaule.

© La Dernière Heure 2003