Société Les emballages en plastique ont de moins en moins bonne presse dans l’opinion publique. Mais leur recyclage effectif est encore très limité. Face à la vague du vrac et du “zéro déchet”, l’industrie alimentaire veut montrer qu’elle n’est pas inactive. Explications d’Ann Nachtergaele, responsable du département Environnement et Énergie de la Fevia.