Des ministres, le Prince et le code de la route

Société

B. F.

Publié le

Des ministres, le Prince et le code de la route
© C.Chelef

Ministres français pistés par Auto Plus: zéro de conduite

PARIS C'est le défunt Instant qui avait ouvert le bal voici près de 10 ans en pistant Jean-Luc Dehaene, alors ministre des Communications (et donc responsable politique de la sécurité routière). L'hebdomadaire n'avait pu que constater que le ministre ne donnait pas vraiment le bon l'exemple, notamment en oubliant allègrement d'utiliser ses clignoteurs.

Le magazine automobile français Auto Plus a été plus loin encore en pistant ces dernières semaines huit ministres du gouvernement français, dont le Premier ministre Jospin. Le président de la République, Jacques Chirac, a lui aussi été suivi dans ses déplacements. Bilan? Seul le Président obtient une mention satisfaisante. La plupart des ministres français auraient carrément écopé d'un retrait de permis. Gyrophares et sirènes ne sont plus que rarement utilisés, comme l'avait promis Jacques Chirac peu après son arrivée à l'Elysée, remarque l'hebdomadaire, qui a discrètement filé, sur des scooters, les hauts responsables de l'Etat voisin. Détails.

Au cours de plusieurs trajets, la voiture de Lionel Jospin, Premier ministre, respectait les limitations de vitesse mais pouvait parfois rattraper ses retards en grillant des feux. En trois jours, Auto Plus a relevé un feu rouge grillé, un refus de priorité de droite et une ligne blanche coupée.

Le ministre des Transports Jean-Claude Gayssot a été suivi durant 500 km. Il écope d'un retrait de permis théorique, avec à son palmarès: 2 feux rouges, 3 feux orange, 1 voie de bus, 4 excès de vitesse (d'au moins 20 km/h). Il a notamment été chronométré à 80 km/h au lieu de 50 à Paris, par exemple. Auto Plus cite une phrase du ministre, prononcée lors d'une conférence de presse: `Le simple respect des limitations de vitesse permettrait de sauver plus de 3.000 vies par an´. Faites ce que je dis...

Tout aussi amusante, la collection d'infractions du patron des policiers français, le ministre de l'Intérieur Daniel Vaillant: deux dépassements dangereux, 3 lignes blanches, 1 voie de bus, un excès de vitesse. Permis annulé!

Ses collègues de la Justice Marylise Lebranchu et de l'Economie Laurent Fabius pourraient se voir eux aussi retirer leur permis s'ils étaient au volant, selon la pêtite enquête d' Auto Plus.

Certains sont cependant des modèles, comme le ministre de la Défense Alain Richard, qui respecte les feux en dépit d'un retard. En deux jours de filature, sa voiture n'a franchi qu'une seule ligne blanche et un feu orange.Dans le même genre, le convoi de Jacques Chirac (trois Safrane et deux motards) est plutôt respectueux du code de la route. Dans les encombrements de la capitale française, le président patiente comme tout le monde. `Exceptionnel par sa discrétion´, commente Auto Plus. Pas de sirène et de feux bleus. Pas de priorité brûlée. Juste un petit excès de vitesse dans un tunnel parisien. Un train de Président.

"Les P.-V. sont pour mon portefeuille"

Même Albert II a déjà été pris en flagrant délit d'excès de vitesse!

Photo: La Safrane du ministre français de l'Economie, Laurent Fabius, brûlant un feu et tournant à gauche alors qu'elle ne peut pas.

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info