Didier Reynders a effectué le premier retrait de billets en €

Société

Publié le

Démonstration convaincante à Liège

LIÈGE Une main qui tapote un code secret à un distributeur de billets un samedi vers 13 heures, puis reprend la carte bancaire qui ressort et se tend vers les billets qui apparaissent.
Une opération on ne peut plus banale. Sauf lorsque les billets en question ne sont pas à l'effigie de Permeke mais sont des euros!
A 98 jours de l'introduction de la monnaie unique, le 1er janvier prochain, le ministre belge des Finances a eu samedi à Liège le privilège d'être le premier à effectuer un retrait en euro lors d'une brève démonstration destinée à prouver que la Belgique est bel et bien parée pour le jour J. `C'est un ticket historique, je le garde´, lâche alors le grand argentier belge, en tendant par contre les 150 euros à la personne de la société Banksys qui lui a prêté la carte bancaire. `C'est un premier grand moment pour l'euro.´
Démonstration tout aussi convaincante pour les pièces grâce à un distributeur automatique de boissons tout ce qu'il y a de plus américain.
Cette fois, c'est Guy Quaden, le gouverneur de la Banque Nationale de Belgique, à qui est revenu l'honneur de tester l'efficacité de l'adaptation de ce type de machines aux pièces en euro. `Ça marche´, se réjouit-il après avoir reçu sa bouteille de boisson gazeuse. Le commissaire européen Pedro Solbes et Didier Reynders font de même. Ça marche toujours.
`Les appareils pour distribuer les euros et les utiliser fonctionnent´, conclut Dider Reynders, sans doute soulagé que la technologie ne lui ait pas fait faux bond lors de ce rendez-vous très symbolique. `Nous sommes bien préparés à l'arrivée de l'euro´, poursuit-il tout en continuant à brandir le ticket historique.
La répétition générale était réussie.

P. D.-D.

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info