Les votes ont parlé: les internautes de la DH Les Sports+ ont désigné les projets qui les ont le plus convaincu(e)s dans notre action "J'aime ma commune". Voici les top 6 des communes les plus "entrepreneuriales".

1. Comines : réanimer le commerce en ville (31,91% des votes)
La ville frontalière veut réanimer les cellules commerciales moribondes en centre-ville au Bizet et à Comines, via 4 types d’action : prime à l’installation de 2.000 euros, guide pratique des démarches pour les commerçants, vitrine virtuelle sur le site de la ville, Prix de l’Entrepreneuriat.

2. Bouillon : un pôle provincial de la vie médiévale (16,35% des votes)
Un vaste projet de redéploiement communal, basé sur le tourisme, est à l’étude. Trois axes : un centre médiéval de référence au sein de l’Archéoscope Godefroid de Bouillon ; la création d’un parcours lumineux scénographié de la ville ; un mapping dans la cour du château fort.

3. Virton : des artistes dans les cellules vides (10,48% des votes)
À Virton, les cellules vides du centre-ville sont redynamisées grâce à l’installation d’ateliers d’artistes, de boutiques éphémères ou encore d’expositions temporaires dans le cadre du projet B’aux-Arts. L’occupation des locaux représente une plus-value pour les commerces existants.

4. Seraing soutient les futurs entrepreneurs
Diverses initiatives ont été mises en œuvre pour soutenir l’entrepreneuriat… L’Association pour le redéploiement économique du bassin sérésien a ainsi développé un savoir-faire important en recherche de financement et montage de projets, ainsi que la structure d’accompagnement individuel ou collectif à l’autocréation d’emploi ALPI et, enfin, le Cristal Hub (co-working).

5. Bütgenbach : un sac pour acheter dans les villages
Pour soutenir ses commerces locaux, la commune germanophone a mis sur pied la campagne “Ich kauf’im Dorf !” – “J’achète dans le village !”. Bütgenbach a distribué gratuitement en juillet un sac de courses en coton dans les 2.600 ménages de la commune. Tout le processus d’élaboration, de fabrication et de distribution des sacs a fait appel à des acteurs locaux.

6. Visé : 18.000 euros de chèques commerce
La ville a lancé en 2014 son système des chèques commerce (5, 10 ou 25 euros). Les 80 à 90 commerçants qui adhèrent au réseau peuvent faire la publicité de leur appartenance au système et obtenir le remboursement des chèques. La Ville a décidé de convertir les différentes primes de ses agents en chèques commerce.