La jeune Écossaise est tombée enceinte à 11 ans. Le papa a 15 ans

LONDRES Enceinte à 11 ans, maman à 12!

Au-delà du drame humain de cette fillette écossaise, sur le point de devenir la plus jeune Britannique à accoucher, le cas vient à nouveau illustrer le problème de la Grande-Bretagne, championne d'Europe pour son taux de grossesses chez les adolescentes. La fillette, qui vient de fêter son 12e anniversaire, ne semble toutefois pas désespérée: «Je ne pensais pas tomber enceinte, parce que c'était ma première fois, mais je suis vraiment excitée à l'idée de devenir maman», a-t-elle expliqué avec candeur dans les colonnes du Sun samedi.

Elle a raconté sa première expérience sexuelle, abondamment arrosée d'alcool, avec un camarade de 14 ans, en août dernier. Jusque-là, la plus jeune mère britannique était Jenny Teague, une fillette de 12 ans et 9 mois, dans le sud-est de l'Angleterre, en 1997.

Quant au futur père, désormais âgé de 15 ans, il a été mis en examen en février pour viol, car la jeune fille n'avait pas juridiquement le droit de consentir à des relations sexuelles. Il devra comparaître devant un tribunal d'Édimbourg le 10 juillet prochain. En Grande-Bretagne, l'âge du consentement est fixé à 16 ans et toute personne ayant des relations sexuelles avec un partenaire de moins de 13 ans est passible de la prison à vie! Le cas de cette fillette est loin d'être unique en Grande-Bretagne. En 2004, près de 40.000 Britanniques de moins de 18 ans ont accouché. Et avec un taux de grossesse de 41,7 pour 1.000 parmi les jeunes filles de 15 à 17 ans, la Grande-Bretagne présente des chiffres deux fois plus élevés que l'Allemagne, trois fois supérieurs à la France et six fois supérieurs aux Pays-Bas.

© La Dernière Heure 2006