Énorme ruée sur la plage nue de Bredene

Philippe Boudart Publié le - Mis à jour le

Société Être nudiste efface les complexes et les classes sociales et offre plus de convivialité

BREDENE Depuis un an, la station balnéaire de Bredene a fait parler d'elle. Et pour cause. Cet été, c'est déjà la deuxième saison de l'unique plage nudiste de la côte.
Et si les adeptes du naturisme ne se sont pas vraiment déplacés en masse l'an passé, c'est parce qu'il fallait attendre que la mayonnaise prenne... Car cette année, c'est la grande foule. Surtout depuis que le temps est au beau fixe.
Hier, par une température avoisinant les 30 degrés, la plage nudiste affichait full. Bredene accueille en effet bon nombre de naturistes venant de tous horizons: des Allemands, des Hollandais, mais aussi des Français et naturellement des Belges (tant Flamands que Wallons). `C'est la première fois que nous venons ici, expliquent Bart et Ingrid, de Tongres. Mais cela fait déjà plus de 10 ans que nous pratiquons le naturisme. Nous avons pris connaissance de cette plage à la fois par les médias et par des amis. Et par rapport aux plages françaises et hollandaises que nous avons déjà fréquentées, il manque encore d'infrastructures.´

Il y a déjà un plus. Cette année, les sauveteurs sont présents. Mais ils gardent leur sifflet et surtout leur short. On ne mélange pas plaisir et travail. D'ailleurs, la plage nudiste de Bredene n'est pas du tout cloisonnée. Et si cela ne dérange pas les naturistes, cela ne semble pas non plus choquer les non-nudistes qui y trouvent, pour certains, leur compte. Il faut reconnaître que le voyeurisme n'est parfois pas bien loin. C'est dommage.

Plus loin, un couple se repose sur le sable. `C'est tout à fait normal de venir habillé la première fois pour voir comment ça se passe, précise Manu, nudiste habitant Bruxelles. En revanche, je trouve que c'est plutôt malsain de rester non-stop en maillot à côté de personnes nues.´ À côté de Manu se trouve Sandrine. Elle n'a pas encore fait le pas décisif. `C'est la première fois que je viens et ce ne sera pas encore pour aujourd'hui´, précise-t-elle. À quelques mètres, Sylviane et Fabien, habitant à Flers, en France, acceptent également de témoigner. `Le naturisme a pour avantage d'effacer toutes les classes sociales, ajoutent-ils. Nous sommes tous les mêmes. Et cela engendre davantage de convivialité.´

Globalement, les naturistes ont le même message pour ceux qui voudraient tenter ce genre d'expérience. En avoir réellement envie, n'être complexé en aucun cas car il n'y a aucune raison et surtout faire attention aux coups de soleil sur les fesses. À bon entendeur...

© La Dernière Heure 2002

Philippe Boudart

Betfirst - Livepartners

A lire également

Les articles les + lus de la section

Ailleurs sur le web