Finis les voyages en car

Société

K. F.

Publié le

Jetair n'organisera plus de déplacements routiers vers l'Espagne à partir de 2008

BRUXELLES Les voyages en car n'ont plus la cote. Du coup, par manque de rentabilité, le tour-opérateur Jetair a décidé de ne plus organiser de navettes vers l'Espagne à partir de l'année prochaine.

Dans les années nonante, plus d'un million de Belges prenaient encore le car pour se rendre vers le bassin méditerranéen. Aujourd'hui, ils ne seraient plus que 620.000. La faute à l'avion.

"Les vacances en car souffrent très clairement de la concurrence de l'avion, note Hans Vanhaelemeesch, le porte-parole du tour-opérateur Jetair. L'avion est devenu un moyen de transport de plus en plus abordable sur le plan tarifaire, contrairement à il y a quelques années. La différence de prix entre les deux modes n'est plus que de 20 %."

Jetair assure 12 vols hebdomadaires vers la Costa Blanca par exemple. "Cela implique pour le touriste plus de possibilités", ce que n'offre plus l'autocar, lequel présente un autre inconvénient, celui de ne pas être aussi rapide que l'avion. "En deux ou trois heures, le vacancier arrive à destination", contre un à deux jours par la route.

"Nous arrêtons les navettes en car parce que l'intérêt des Belges n'existe plus, reprend Hans Vanhaelemeesch. Et bien évidemment, cela a des répercussions sur la rentabilité. Après 35 années de voyages en car, il était temps de prendre une décision."

Si la décision de Jetair est sans appel, elle ne sera pas suivie par la concurrence. Thomas Cook par exemple poursuivra ses navettes vers le Sud. "Ce n'est absolument pas à l'ordre du jour chez Thomas Cook, insiste Claude Pérignon, directeur Qualité de l'entreprise en Belgique. Notre programme en car fonctionne encore et même très bien. Il y a effectivement une baisse du nombre de Belges qui prennent l'autocar mais les chiffres ne justifient pas que nous prenions une décision d'abandonner le car."

Le taux de remplissage des cars Thomas Cook vers les Costas espagnoles aurait ainsi été très bon cet été.



© La Dernière Heure 2007

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info