Flocons sur la Belgique

Société

Les bureaux régionaux

Publié le

Flocons sur la Belgique
© Ansotte

Une grande partie du pays s'est réveillée mardi couverte d'un manteau blanc

BRUXELLES .

Malgré l'annonce d'importantes chutes de neige sur le pays, les régions de Mons et du Centre ont été épargnées par les incidents dûs au verglas et à la neige, au grand étonnement d'ailleurs des pompiers locaux. Dans certaines régions comme Chapelle-Lez-Herlaimont, où les petits chemins sont légions, le gel avait néanmoins oeuvré plus qu'à son aise, rendant les chaussées glissantes. Mais en général, l'automobiliste s'est montré prudent. Quant à la protection civile de Ghlin, on notera simplement une intervention à l'usine Solvay de Seneffe, en manque d'eau potable. Une citerne de 6000 litres d'eau a été envoyée sur place.

En province de Liège, la plupart des routes et autoroutes étaient recouvertes mardi matin d'une couche de neige plus ou moins fine, néanmoins suffisante pour provoquer beau nombre d'accidents, principalement d'ordre matériel (à Vottem, Battice, Verlaine, Polleur, Rocourt, Herstal, Sprimont, Wandre, Battice). Mais le verglas a également été responsable du décès de deux conducteurs: M. Louis De Sart, 55 ans, d'Oreye, qui percutait un poteau mardi matin à Crisnée, et Mlle Tchibola Mulumba, Liégeoise de 25 ans, qui terminait sa course contre un arbre, lundi soir à Liège. A noter que les lignes de certains bus ont dû être modifiées en raison de certaines rues en pente, trop glissantes.

Les averses de neige se sont abattues sur Charleroi en toute fin de nuit. Ce qui signifie que de gros flocons tombaient encore vers 8h lorsque le plus grand nombre de véhicule s'est retrouvé sur les routes. Les deux rings (R 3 et R 9) présentaient seulement une bande de dégagement. Quelques rues pavées et en forte pente ont posé des problèmes aux poids-lourds, à Jumet notamment.

Dans la région de Thuin, la situation était plutôt calme, tandis que dans la Botte du Hainaut, du côté de Chimay notamment, c'était surtout les tronçons en sous-bois qui étaient particulièrement glissants. Quelques accidents s'y sont d'ailleurs produits, sans gravité pourtant.

La nuit de lundi à mardi a été particulièrement dense pour les camions de sablages des deux provinces de Namur et de Luxembourg qui ont procédé à plus de 300 opérations afin que les routes soient en bon état sur l'ensemble du réseau routier. Au petit amtin, la région de Martelange et la côte de Laneffe étaient les principaux points noirs. A la côte de Laneffe, des automobilistes ont parfois dû attendre plus de 20 minutes avant de pouvoir circuler normalement à cause des camions qui éprouvaient de réelles difficultés à la gravir. Au cours de la journée, ce sont principalement les axes de la région de Namur-Gembloux qui étaient sensibles. On a recensé des accidents à Ligny, Sombreffe, Eghezée et Gesves. On s'attend toutefois à du gel au cours de la nuit.

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info