Le porte-parole des pompiers bruxellois nous conseille sur la bonne attitude à adopter.

On ne réagit pas de la même façon à un incendie d’une voiture électrique qu’à celui d’une voiture thermique. "Le conseil principal, assène Axel Simonart, est de ne jamais se mettre en danger et d’appeler immédiatement les pompiers. Si le feu prend alors qu’on est en train de rouler, il convient, comme pour tout véhicule, de se ranger le plus vite possible, de le mettre à l’écart de la circulation si l’on en a la possibilité. Vider son extincteur peut être bénéfique si le foyer ne provient pas du pack de batteries (si c’est le cas, ça ne servira rien). Appelez immédiatement les secours en précisant qu’il s’agit d’une électrique."

Si Le véhicule prend feu dans votre garage, alors qu’il est branché, les choses se compliquent. "Plus encore s’il est en charge rapide, car celle-ci dégage davantage de chaleur. Premier réflexe à avoir : voir si l’on peut couper le courant sans se mettre en danger. Toucher à la fiche de branchement est dangereux, donc, mieux vaut couper le courant au disjoncteur général (c’est ce que feront de toute façon les pompiers). Ne pas oublier que l’incendie dégage des fumées fortement toxiques, donc sortez de chez vous et laissez faire les hommes du feu qui, eux, possèdent des masques respiratoires." Rappelons que les rallonges sont fortement déconseillées pour la recharge !

Dans les parkings souterrains, la situation peut-être beaucoup plus dangereuse. "La législation n’a rien prévu à ce sujet. Les véhicules au LPG y sont interdits, mais pas les électriques. Enfin, sachez que pour les vélos comme pour les scooters électriques, le risque est le même. Mieux ne vaut donc pas recharger votre trottinette dans votre salon… sauf si vous êtes présent et que vous pouvez réagir vite !" Et n’oubliez jamais qu’un smartphone aussi peut surchauffer…