4 Belges sur 10 (40 %) disent laisser les insectes "faire leur boulot". Cependant, 31 % d’entre eux admettent tout faire pour les repousser. 

Les 30 % restants sont plus nuancés à ce sujet. Les insectes que nous trouvons moins gênants ou effrayants, comme l’abeille (73 %) ou la coccinelle (85 %), n’ont rien à craindre de la majorité des Belges. Nous nous débarrasserons plus rapidement d’autres bestioles dont nous ne voyons pas l’intérêt. 4 Belges sur 10 achètent des répulsifs pour insectes au moins une fois par an.

Nous utilisons des sprays surtout contre les fourmis (16 %), mais aussi contre les insectes tels que les taons (8 %), les moustiques (9 %), les abeilles (9 %) et les mouches (9 %). En ce qui concerne les tiques (15 %), les moustiques (14 %), les mouches (9 %) et les taons (6 %), nous essayons de nous protéger en appliquant un spray ou une lotion pour le corps. La tapette à mouche reste également un moyen très populaire de se débarrasser de certains insectes. Nous chassons principalement les mouches (34 %), les moustiques (32 %), les araignées (29 %) et les taons (28 %).

À titre préventif, le Belge se sert souvent de moustiquaires et essaie d’éviter les plans d’eau pour se prémunir des mouches (29 %), des moustiques (20 %), des guêpes (18 %) et des mouches des fruits (15 %).