Le premier invité de cette nouvelle séquence quotidienne de DH Radio était Jean-François Nandrin, directeur de l'école secondaire du Sacré-Coeur de Lindthout. Le sujet abordé, en ce jour de rentrée scolaire : la situation actuelle dans les établissements secondaires.

Le directeur du Sacré-Coeur a déploré la détresse d'une bonne partie de ses élèves. "Quelques-uns sont en décrochage scolaire. Ils sont nombreux à nous dire qu'ils sont perdus, surtout dans leur rythme. Une semaine sur deux, ça les déboussole complètement, même dans leur rythme de vie", a-t-il expliqué. Et d'ajouter : "Je pense que la situation actuelle va accentuer le décrochage. Certains élèves vont se retrouver en véritable détresse psychologique, personnelle et scolaire."

Le carton rouge pour le fédéral et les experts

"Je pense que mon carton rouge, synonyme de seconde session ou de doublement, va aux équipes fédérales et aux experts ! On joue au yoyo avec nous, on n'ose pas prendre de vraies décisions, chacun tire la ficelle de son côté. Le marchandage politique, on ne peut pas vivre avec ça. Quel exemple pour les élèves !", a déclaré l'invité de Maxime Binet.

En ce qui concerne le "carton vert", Jean-François Nandrin a souhaité en attribuer deux. "Chapeau bas à nos élèves et étudiants", a-t-il commencé. À part les 300 qui font les cons au bois de la Cambre, les autres sont formidables. Ils tiennent le coup et font des efforts incroyables", a souligné le directeur. Il a ensuite tiré son chapeau à la ministre de l'Education. "Je ne voudrais pas être à la place de Caroline Désir. Et la manière dont elle arrive à gérer en nous faisant relativement confiance, c'est bien."

L'entièreté de la séquence est à revoir ci-dessus !