Société La femme politique à l’origine de la loi sur le sexisme nous parle de son "bébé".

Votre loi contre le sexisme a été peu utilisée depuis sa création en 2014. Comment l’expliquez-vous ?

"Obtenir cette loi a été un vrai combat. Certains partis comme la N-VA nous ont ridiculisés en disant que le harcèlement de rue n’était pas du sexisme. La loi a été votée avec les élections et c’est la N-VA qui a repris le portefeuille de l’Égalité homme/femme et elle n’en a rien fait ! Il faut faire connaître cette loi pour qu’elle puisse être efficace. Rien n’a été fait pour sensibiliser les juges, les policiers, les magistrats… Il faut dire que c’est une problématique qui fait encore sourire beaucoup d’hommes."

(...)