Société Les nouveautés sont nombreuses dans un salon que quelques marques ont boudé…

C’est devenu la tendance, les constructeurs font une sélection entre les différents salons automobiles, par rapport, notamment, au moment de l’année où sortent leurs principales nouveautés. Francfort n’a beau ouvrir ses portes qu’une année sur deux - en alternance avec le Mondial de Paris -, il n’échappe pas à la règle.

Seront donc absents de ce salon (à 3 h 30 de Bruxelles en voiture) les marques suivantes : Alfa Romeo, Alpine, Aston Martin, Bentley, Cadillac, Citroën, Corvette, Dacia, DS, Fiat, Ferrari, Jeep, Maserati, Mazda, Mitsubishi, Nissan (malgré la sortie du nouveau Juke), Peugeot, Renault (sauf une journée qui était exclusivement réservée à la presse, le 10 septembre, pour la présentation du Captur Lounge !), Rolls-Royce, Suzuki, Tesla, Toyota et Volvo. Excusez du peu !

Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura rien à voir en bord de Main. Loin de là, on peut même dire que le Salon teuton sera le théâtre d’une véritable explosion en matière de véhicules électrifiés. Les réductions "européennes" en matière d’émissions poussent évidemment les constructeurs à presser le mouvement dans ce sens…

Les marques allemandes étaleront fatalement toutes leurs gammes ou presque, à commencer par le groupe VW, qui présentera officiellement le premier véhicule de sa nouvelle lignée 100 % électrique : l’ID.3, une berline de la taille d’une Golf (mais avec un espace intérieur digne d’une Passat), équipée d’une batterie de 58 kWh et disposant d’une autonomie de 420 km. À noter que la Golf 8 ne sera dévoilée, pour sa part, qu’à l’automne.

Chez Audi, outre les coupés Q3 et e-Tron Sportback plutôt réussis et très tendance actuellement, on notera aussi l’A1 City Carver, une petite baroudeuse des villes au châssis surélevé (pour mieux passer les dos d’ânes !).

© D.R.

Dans le même groupe VW, on repère, chez Seat, le SUV Tarraco FR-e (hybride rechargeable) mais aussi le concept 100 % électrique Cupra Tavascan. De son côté, Škoda ne présentera pas sa nouvelle Octavia mais bien sa Superb reliftée et sa Citigo électrique. Sur le stand Porsche, c’est aussi le modèle électrique Taycan qui attirera tous les regards.

Dans le groupe PSA, seul Opel sera présent avec le SUV Grandland X hybride plug-in et, surtout, avec sa toute nouvelle Corsa-e full électrique.

Les atouts de BMW seront légion mais on épinglera avant tout la nouvelle Série 1, ainsi que la Série 3 (avec la Touring), le X6, la Série 8 Gran Coupé et la M8 coupé ou cabriolet. Alors que Mini présentera son modèle 100 % électrique Mini e.

© D.R.

Mercedes, on s’en doute, ne sera pas en reste, avec l’EQV, les GLB et GLC, GLE Coupé mais surtout, à notre avis, les hybrides rechargeables en Classe A et en Classe B. Et, comme on le sait, on ne trouvera plus désormais sur le stand Smart que des Forfour et Fortwo électriques.

On s’en voudrait d’oublier la toute "minouche" Honda e, électrique et urbaine, au look rétro mais à l’autonomie un peu juste (200 km).

Épinglons un beau "stand hybride" chez Ford avec le nouveau Kuga, l’exclusif SUV Puma et le SUV 7 places Explorer qui débarque enfin des États-Unis.

© D.R.

Chez Land Rover, le (vrai) tout-terrain Defender, très attendu, se dévoile enfin officiellement, plus cubique que jamais, mais très modernisé.

Terminons par une voiture d’exception pour ceux qui rêvent encore de supercars, avec la Lamborghini Sian (hybride mais toujours équipée d’un V12) développant quelque 815 ch, pour passer de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes…

© D.R.