Sur l'ensemble des IVG pratiquées, moins de 10% concernent les adolescentes

BRUXELLES La Belgique ne se distingue pas par un taux élevé d'avortements chez les adolescentes, a affirmé mardi le quotidien Le Soir contestant les conclusions tirées lundi par deux quotidiens flamands sur base de données de l'année 2008.

Ces données provenant d'une étude de l'Union européenne placent la Belgique en tête des pays du vieux continent en ce qui concerne la proportion d'avortements pratiqués sur des femmes de moins de 20 ans (25 pc du total).

Selon Le Soir, les données du dernier rapport parlementaire sur l'IVG font apparaître que le Royaume affiche un des taux d'avortements les plus faibles d'Europe avec 19.421 Interruptions Volontaires de Grossesse sur 120.000 naissances en 2009.

Sur l'ensemble des IVG pratiquées, moins de 10% concernent les adolescentes. Si l'on s'en tient aux plus jeunes, on relève même une nette baisse de fréquence des IVG: 79 en 2009, soit 32% de moins que l'année précédente.

© La Dernière Heure 2012