Le travailleur belge est le deuxième plus cher d'Europe


BRUXELLES Le travailleur belge est le deuxième plus cher en Europe. Il n'y a qu'en Norvège qu'un ouvrier coûte plus cher qu'en Belgique. Le coût du travail en Belgique s'élève à 34,19 euros par heure, écrivent mercredi les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Volk.

Les chiffres proviennent d'une enquête du renommé Instituut der Deutschen Wirtschaft de Cologne. Ils ont été calculés sur base de statistiques officielles datant de 2006 de la Commission européenne et concernant 31 pays.
Il ressort de ces chiffres que c'est en Bulgarie que l'ouvrier est le meilleur marché pour son employeur avec 1,53 euro de l'heure, le pays le plus cher étant la Norvège avec 38,07 euros de l'heure. Après la Belgique, deuxième, suivent la Suisse, la Suède et l'Allemagne.

Les pays du sud de l'Europe restent moins chers pour les employeurs. Un travailleur grec coûte à peine 15,23 euros de l'heure, tandis qu'un travailleur portugais ne coûte que 8,81 euros de l'heure. L'Espagne et l'Italie sont un peu plus chères. Les pays dans lesquels les ouvriers sont les moins chers se trouvent en Europe de l'Est: Bulgarie, Roumanie, Lituanie et Lettonie.

La Belgique dépasse également d'autres économies développées comme le Japon ou les Etats-Unis. Un travailleur coûte 23,94 euros de l'heure aux Etats-Unis, 20,38 euros au Japon.

Les raisons du mauvais classement de la Belgique ne sont pas seulement dues aux salaires élevés mais également à la lourde pression fiscale.