Société Selon une étude, notre pays est l’un des plus hostiles à l’idée que les mulsulmans aient le droit d’afficher leurs convictions.

Le débat sur le port du voile dans l’espace public est plus vif que jamais chez nos voisins d’outre-Quiévrain, ravivé par un événement qui a eu lieu la semaine passée : une femme voilée, accompagnant la classe de son fils lors d’une assemblée du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, s’est vu demander de retirer son foulard par un élu du groupe RN.

Ni le règlement du conseil régional ni la loi n’interdisent pourtant le port du voile au sein de l’hémicycle, contrairement à ce qu’a indiqué le député RN.

(...)