A partir de ce lundi, chacun des 10 millions de Belges que nous sommes devra répondre à un questionnaire individuel

BRUXELLES Fini le Recensement décennal né en 1846. Place à la grande Enquête socio-économique de l'Institut National de Statistique (INS). Plus pointue, plus vaste, mieux analysée, mieux contrôlée. C'est en effet à partir de ce lundi 24 septembre et jusqu'au 30 septembre prochain que les quelque 10 millions de personnes qui résident dans le pays (inscrits dans les registres de population communaux au 1er octobre 2001) recevront par voie postale un questionnaire individuel. Les 4,25 millions de ménages, eux, devront répondre à un questionnaire ménage.
Le premier formulaire, Votre Personne, portera sur la profession du sondé, son statut, ses horaires de travail, ses déplacements, son niveau d'instruction, la fécondité, son état de santé (maladies de courte ou de longue durée, handicap) Le second formulaire, Votre Ménage, portera sur le logement dans lequel habite le ménage visé. Quel type d'habitation, quel système de chauffage, présence d'un jardin, d'un PC, d'une connexion Internet, possession d'un GSM, d'une moto, d'une voiture, d'un vélo Pour l'INS, toutes les questions seront bonnes à poser: `cette enquête se révélera être une source d'informations irremplaçable pour l'ensemble de la société: les autorités à tous les niveaux de pouvoir, les instances internationales, le monde scientifique ainsi que les entreprises de toute taille et les particuliers.´
A partir du 1er octobre, chacun disposera de trois semaines pour remplir de manière sincère et complète son ou ses formulaires et le(s) renvoyer à l'Institut (frais de port payé par le destinataire). Toutes les personnes visées par l'enquête seront obligées de répondre. L'encodage des réponses sera effectué par quelque deux cents personnes recrutées dans le cadre de cette grande opération dont le coût est estimé à plus d'1,4 milliard de francs (34.705.093,47 ).
Enfin, précisons que seul l'INS sera habilité à traiter les données recueillies. `Les réponses sont traitées confidentiellement, les données d'identification (nom, date de naissance, adresse) et les autres données seront stockées dans des fichiers séparés. Tout le personnel impliqué est soumis au secret de la fonction et est punissable en cas de manquement.´