Le secteur espère compenser les pertes du printemps grâce à la saison d'automne. Les hôtels s'attendent à un taux d'occupation moyen d'au moins 80%. Par rapport à l'année dernière, les réservations ont augmenté d'environ 10% auprès des agences de location en septembre.

En raison de l'incertitude qui entoure les voyages à l'étranger, les Belges optent davantage pour un séjour dans leur propre pays et plus particulièrement au bord de la mer.

De nombreux bons sont également échangés en septembre contre des réservations qui n'ont pas pu avoir lieu au printemps, en raison des mesures sanitaires. "Les hôtels, les agences de location et les campings espèrent que le mois de septembre et l'automne pourront encore compenser en partie le printemps qui a été difficile", explique Westtoer.