Société Les inscriptions aux activités extrascolaires débutent. Elles sont importantes pour les enfants, attention à ne pas en abuser.

À la mi-août, certains parents réfléchissent aux activités extrascolaires de leurs enfants, celles qu’ils vont pratiquer tout au long de l’année. Du sport ? De l’artistique ? De la logique ? Le choix est vaste.

Une chose est sûre, la pratique d’une activité est essentielle pour les enfants. "Elles participent à leur bien-être. À travers elles, ils en apprennent davantage sur eux", glisse Stéphanie de Schaetzen, logopède, spécialisée dans la prise en charge des troubles d’apprentissage et du comportement.

Pratiquer des activités, oui, mais dans la limite du raisonnable. "Cinq activités, c’est beaucoup trop. Aussi, il ne faut pas que les enfants pratiquent une activité tous les jours. La moyenne idéale est trois fois par semaine, grand maximum." La spécialiste insiste également sur la durée des activités. "Pour les activités musicales, il peut y avoir deux heures de solfège et une heure de pratique de l’instrument. L’enfant peut par exemple se contenter de ce loisir extrascolaire. Même s’il ne pratique qu’une seule activité, cette dernière dure trois heures. C’est déjà très bien pour un enfant."

(...)