Société Par Géry De Maet

Quand on se promène dans certains quartiers que l’on a bien connus, il est toujours frappant de constater le nombre de commerces traditionnels qui ont fermé leurs portes. Soit ils n’ont pas trouvé de repreneurs et sont devenus "des espaces commerciaux inoccupés".

(...)