Fracture, seins nus et conduite risquée

LONDRES La princesse Margaret frappée d'une nouvelle attaque cérébrale, le prince Andrew vilipendé par la presse pour s'être affiché avec des beautés aux seins nus, la reine Elizabeth II qui conduit sans ceinture, et le prince Charles qui tombe de cheval: la famille royale britannique entame mal l'année.

La presse d'outre-Manche se régale quotidiennement des nouveaux avatars des Royaux. Dernier en date, la chute de cheval du prince Charles, après un `saut malencontreux´ de l'animal lors d'une chasse à courre. Un sport prisé par Buckingham mais honni par la majorité des Britanniques.

Diagnostice des médecins: un petit os de l'épaule brisé. Diagnostic des experts en royauté: raté sérieux de l'offensive de charme lancée depuis quelques mois par Charles.

Outre le prince Charles, deux autres des enfants de la reine se sont retrouvés sous les feux de l'actualité. La princesse Anne d'abord, qui, le jour de Noël, aurait fait preuve d'un manque total de compassion envers une vieille dame de 75 ans, venue offrir une corbeille de fleurs à la reine. `Quelle chose ridicule !´, se serait exclamé Anne, avant d'arracher le panier des mains de l'infortunée et jusqu'alors fan de la royauté.

Quant au prince Andrew, son grand tort est de s'être laissé photographier en vacances en Thaïlande, entouré d'une floppée de jeunes naïades aux bustes dénudés. `Shocking !´ ont hurlé les journaux, et, paraît-il, la reine, qui a elle-même commis deux fautes graves au cours du même week-end: conduire son 4X 4 sur 300 mètres d'un chemin de campagne, sans avoir bouclé sa ceinture de sécurité, et monter à cheval sans porter de bombe de protection, mais juste un foulard et la capuche d'un imperméable.