Société Un passe-temps en vogue qui n’est pas sans risque

Munis d’aimants "super-puissants", ils fouillent les rivières de France pour exhumer ferraille, vélos ou scooters, mais remontent parfois un obus, une grenade. Loisir "écolo", la pêche à l’aimant est surtout illégale sans les autorisations ad hoc et "risquée" dans les départements marqués par la guerre, rappellent les autorités.

(...)