Société

Le numerus clausus pourrait entraîner une diminution de diplômés. Et donc de praticiens.

Pour beaucoup d’enfants, le métier de vétérinaire fait rêver. Approcher des animaux de près, les soigner et leur sauver la vie peut effectivement avoir un côté attrayant. Mais une fois adultes, leur vision des choses change.

Au point qu’aujourd’hui, le métier de vétérinaire est considéré comme parmi les plus difficiles sur le plan psychologique : (...)