Un nouvel arrêté royal met en place un système de délibérations à l'issue de l'examen d'entrée à l'école de police, écrivaient mercredi les journaux de Mediahuis. 

La mesure a un effet rétroactif au 1er octobre 2019. Jusqu'à présent, le système était assez rigide: seuls les candidats ayant obtenu la note de 12/20 au moins à chaque partie d'une formation d'un an étaient admis à l'école de police. Un 11/20 signifiait donc l'impossibilité d'être sélectionné.

"Les ajustements doivent garantir que les candidats disposant d'un potentiel suffisant peuvent être délibérés", explique le porte-parole du ministre démissionnaire de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V).

La police est confrontée à une importante pénurie de personnel, des milliers de fonctions n'étant pas remplies. Mais le taux de réussite aux écoles de police est très élevé. Selon le porte-parole, les nouvelles règles ne vont pas changer grand-chose à la pénurie. "Cela peut entraîner un bénéfice d'un pour cent", estime-t-il. "Le but est de traiter les candidats de la même manière que les étudiants en hautes écoles ou à l'université. Eux ont droit après chaque session d'examen à une délibération."